Ostéologie du corps humain

Accédez à plus de X enseignements vous permettant de consolider vos bases ou d'en acquérir de nouvelles, à votre rythme.

Côtes

Les côtes sont des os plats et pairs participants à la formation de la cage thoracique avec le sternum et les vertèbres. On retrouve 12 paires de côtes (24 au total) formants un arc articulé en arrière avec les vertèbres et en avant avec le sternum (sauf côtes flottantes). (1)

On retrouve trois types de côtes: (1) (2)

  • Les côtes sternales: de la 1ere à la 7e côte, directement en contact avec le sternum

  • Les côtes asternales ou fausses: de la 8e a la 10e côte, s'articulent avec le cartilage costal et non pas directement avec le sternum

  • Les côtes flottantes: 11e et 12e côtes, absence de cartilage, ne rejoignent pas le sternum

Cage thoracique
Figure 1:
Cage thoracique
Types de côtes
Figure 2:
Types de côtes

Structure

Une côte est constituée de:

  • Une tête: possédant deux facettes articulaires. Une facette s'articulant avec la vertèbre de même niveau N. Une face s'articulant avec la vertèbre du dessus (N-1).

  • le col: permettant de connecter la tête au corps.

  • la tubérosité costale: située à la jonction entre le col et le corps. S'articule avec le processus transverse de la vertèbre de même niveau. (2)

  • le corps: Plat et arqué, possède une rainure protégeant les vaisseaux nécessaires au thorax.

  • la partie terminale: présentant le cartilage sterno-costal s'articulant avec le sternum.

Structure d'une côte
Figure 3:
Structure d'une côte

Insertions musculaires

Ressources

Bibliographie

Canovas. Parois du tronc, colonne vertébrale, cage thoracique. 2011.
The Ribs - Structure - Articulations - Fracture - TeachMeAnatomy [Internet]. [cité 13 juin 2020]. Disponible sur: https://teachmeanatomy.info/thorax/bones/ribcage/
Côte (os). In: Wikipédia [Internet]. 2020 [cité 13 juin 2020]. Disponible sur: https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=C%C3%B4te_(os)&oldid=169237618
Photo de profil de Dreytil

Dreytil

Masseur-kinésithérapeute

Ex his quidam aeternitati se commendari posse per statuas aestimantes eas ardenter adfectant quasi plus praemii de figmentis aereis sensu carentibus adepturi, quam ex conscientia honeste recteque factorum, easque auro curant inbracteari, quod Acilio Glabrioni delatum est primo, cum consiliis armisque regem superasset Antiochum.