Ostéologie du corps humain

Accédez à plus de X enseignements vous permettant de consolider vos bases ou d'en acquérir de nouvelles, à votre rythme.

La mandibule

La mandibule est un os impair formant la mâchoire inférieure. Elle est le seul os réellement mobile de la face. (1)

Chez le foetus on retrouve 2 mandibules qui se soudent pour au final n'avoir qu'un seul os impair. Le menton représente la zone de fusion des deux mandibules. (1)

La mandibule fait partie des os de la face mais pas du massif facial.
La mandibule
Figure 1:
La mandibule

Structure

La mandibule est composée de deux ramus (branches montantes) ainsi que d'un corpus (horizontal). La zone d'angulation entre le corpus et chaque branche montante est appelée gonion. De chaque côté de cette angulation on va retrouver des reliefs: (1)

  • La tubérosité ptérigoïde du côté interne

  • La tubérosité massétérine du côté externe

Chaque branche montante possède deux processus à son extrémité supérieure:

  • Le processus coronoïde en avant où s'insère l'aponévrose (tendon) du muscle temporal.

  • Le condyle en arrière, surface articulaire en contact avec l'os temporal.

Entre ces deux processus on retrouve l'incisure mandibulaire servant de passage vasculaire et nerveux pour le muscle masséter.

Sur la face interne de chaque branche montante, on retrouve le foramen mandibulaire (avec un processus osseux en avant nommé lingula). Ce foramen laisse passer la branche terminale du nerf V3 permettant la sensibilité de la racine des dents et la motricité des muscles de la mastication. (1)

Vue interne mandibule
Figure 2:
Vue interne mandibule

Au niveau du corpus on retrouve sur sa face externe le foramen mentonnier par lequel ressort le nerf V3 pour assurer la sensibilité de la lèvre inférieure. (2)

Le bord supérieur du corpus sert de support aux dents, on retrouve un nombre égal de dents par hémi-arcade (8x2). En arrière de la 3e molaire se trouve un espace appelé le trigone rétromolaire et représentant la jonction entre le corpus et la branche montante. (3)

Sur la face interne du corpus, on retrouve deux fosses:

  • la fosse sublinguale, empreinte de la glande sublinguale (salivaire exocrine).

  • la fosse submandibulaire, empreinte de la glande submandibulaire.

Au niveau antérieur de la face interne, on retrouve également deux épines mentonnières servant d'insertions à certains muscles:

  • Épine supérieure: insertion du muscle génio-glosse.

  • Épine inférieure: insertion du muscle génio-hyoidien.

Vue externe mandibule
Figure 3:
Vue externe mandibule

Articulations

L'unique articulation de la mandibule se fait avec l'os temporal, au niveau de l'articulation temporo-mandibulaire.

Insertions musculaires

Insertions musculaires sur la face externe de la mandibule: (2)

Vue externe mandibule
Figure 4:
Vue externe mandibule
  • Muscle temporal (sur les deux faces)

  • Muscle masséter

  • Muscle bussinateur

  • Muscle mentonnier

  • Muscle abaisseur de l'angle de la bouche

  • Muscle peaucier du cou

Insertions musculaires sur la face interne de la mandibule: (2)

Vue interne mandibule
Figure 5:
Vue interne mandibule
  • Muscle temporal (sur les deux faces)

  • Muscle ptérygoïden latéral

  • Muscle ptérygoïden médial

  • Muscle mylo-hyoïdien

  • Muscle génio-glosse

  • Muscle génio-hyoïdien

  • Muscle digastrique

Ressources

Bibliographie

Captier G. Schémas d’anatomie. 2014.
Mandibule (os). In: Wikipédia [Internet]. 2019 [cité 5 juin 2020]. Disponible sur: https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Mandibule_(os)&oldid=159886956
Trigone [Internet]. [cité 5 juin 2020]. Disponible sur: http://www.prothesiste-dentaire.fr/pages/dico-trigone.php
Photo de profil de Dreytil

Dreytil

Masseur-kinésithérapeute

Ex his quidam aeternitati se commendari posse per statuas aestimantes eas ardenter adfectant quasi plus praemii de figmentis aereis sensu carentibus adepturi, quam ex conscientia honeste recteque factorum, easque auro curant inbracteari, quod Acilio Glabrioni delatum est primo, cum consiliis armisque regem superasset Antiochum.