Uro-gynécologie

Accédez à plus de X enseignements vous permettant de consolider vos bases ou d'en acquérir de nouvelles, à votre rythme.

Les actes médicaux durant l'accouchement

Durant l'accouchement il peut arriver que l'équipe soignante ait recourt à diverses interventions médicales pour soulager la mère ou aider à la sortie de l'enfant.

1. Déclenchement de l'accouchement

En effet comme nous l'avons vu précédemment l'accouchement peut être déclenché par plusieurs technique comme le décollement des membranes, la rupture de la poche des eaux ou l'injection d'ocytocine. Cette hormone artificielle va déclencher des contractions de utérus et permettre de démarrer le travail. Cependant cette hormone de synthèse provoque des contractions beaucoup plus intenses et douloureuses pour la mère.

2. Anesthésie péridurale

De ce fait son injection est souvent lié à la pose d'une anesthésie péridurale quand cela est possible et si la mère le souhaite. Le déclenchement des contractions n'est cependant pas nécessaire à la pose d'une péridurale. Elle est posée par l'anesthésiste entre 4 et 7cm de dilatation du col de l'utérus seulement et permet à la mère de sentir le passage du bébé et les contraction mais de manière nettement moins douloureuse.

3. Césarienne

Il se peut que l'accouchement nécessite une césarienne, sortie du bébé via une intervention chirurgicale. Il s'agit de réaliser une incision de 10 cm en moyenne dans la zone sus-pubienne pour extraire l'enfant du ventre de sa mère.

Il est important de réaliser des massages de la cicatrices pour éviter les adhérences et accompagner la mère dans l'acceptation de sa césarienne.

4. Forceps/Ventouses

Ce sont 2 instruments aidant à extraire le bébé si besoin en cas d'expulsion difficile.

  • Les forceps: elles ont la forme de 2 spatules qui vont se placer au niveau des os pariétaux de l'enfant pour l'aider à descendre dans les voies génitales de sa mère. Cette technique aura des répercussion sur le périnée de la mère et sur le crâne de son bébé.

  • Les ventouses: aussi appelé vacuum extractor, il s'agit d'une coupole que l'on placé sur la voûte crânienne du bébé avec un effet ventouse. Cette technique n'endommage pas le plancher pelvien de la mère mais n'épargne pas le crane du bébé.

5. Episiotomie

Il s'agit de réaliser une incision du périnée pour faciliter le passage du bébé. La plus pratiquer est l'épisiotomie médio-latérale pour ne pas toucher le noyau fibreux central du périnée.

Cet acte médical est réalisé en prévention d'une déchirure pour facilité l'expulsion du bébé, il y a encore 20 ans il était quasi systématique, hors de nos jours en France il serait réalisé dans environ 30% des cas.

Photo de profil de julieb

Julieb

Masseur-kinésithérapeute

Ex his quidam aeternitati se commendari posse per statuas aestimantes eas ardenter adfectant quasi plus praemii de figmentis aereis sensu carentibus adepturi, quam ex conscientia honeste recteque factorum, easque auro curant inbracteari, quod Acilio Glabrioni delatum est primo, cum consiliis armisque regem superasset Antiochum.