Uro-gynécologie

Accédez à plus de X enseignements vous permettant de consolider vos bases ou d'en acquérir de nouvelles, à votre rythme.

Les positions d'accouchement

La position gynécologique la plus répandue est l'accouchement sur le dos avec les pieds dans les étriers.

L'avantage de cette position est de facilité les actes médicaux si besoin, comme l'épisiotomie ou l'utilisation de ventouse par l'équipe soignante. Hors cette position a le défaut de bloquer le sacrum de la mère ce qui est anti-physiologique étant donné qu'elle limite la mobilité du bassin de la mère. De plus le fait d'ouvrir les jambes facilite certes le travail de l'équipe soignante mais va à l'encontre du chemin que doit parcourir le bébé pour sortir. En effet le bébé descend vers le sacrum normalement alors que le fait d'ouvrir les jambes ferme les isquions et bloque le sacrum en avant

La mère ne doit pas se sentir bloquée dans cette position et de plus souvent on tend vers un accouchement plus physiologique, dans des "salles natures" où la mère est invitée à prendre la position qui lui va le mieux.

En effet elle peut choisir de se placer en décubitus latéral, à 4 pattes, accroupie, en suspendou semi-assise. L'objectif étant d'augmenter son confort et de laisser son bassin libre au passage du bébé.

Photo de profil de julieb

Julieb

Masseur-kinésithérapeute

Ex his quidam aeternitati se commendari posse per statuas aestimantes eas ardenter adfectant quasi plus praemii de figmentis aereis sensu carentibus adepturi, quam ex conscientia honeste recteque factorum, easque auro curant inbracteari, quod Acilio Glabrioni delatum est primo, cum consiliis armisque regem superasset Antiochum.