Uro-gynécologie

Accédez à plus de X enseignements vous permettant de consolider vos bases ou d'en acquérir de nouvelles, à votre rythme.

Prévention/Suivis pendant la grossesse

La grossesse va modifier le corps de la mère pour lui permettre la croissance du bébé et préparer à l’accouchement. Les répercussions se feront sentir au niveau musculaire, ligamentaire, postural et fonctionnel.

1. Travail musculaire

Pour limiter les lombalgies chez la femmes enceintes il est important de relâcher les muscles érecteurs principalement mais aussi de renforcer la sangle abdominale.

Durant la grossesse les exercices hypopressifs sont contre-indiqués, cependant ça n’empêche pas un travail du transverse de l’abdomen, bien au contraire même. Le pilates est donc une technique de rééducation et de renforcement possible durant la grossesse, si les séances sont correctement adaptées par le kiné.

D’autre part il est intéressant de relâcher et d’étirer la chaînepostérieure de la mère. Ce relachement musculaire peut aussi se travailler via un massage du diaphragme et s’accompagner d’un travail respiratoire, ce quiparticipe aussi à préparer l’accouchement.

2. Éducation posturale

Le travail du transverse de l’abdomen permet d’amelioré la posture de la femme enceinte, et ainsi diminuer les douleurs de lombalgies.

Pour dormir il est conseillé d’éviter de dormir sur le dos pour éviter une compréssion de l’aorte, et d’amplifier l’hyperlordose lombaire. La position la plus recommendé est de dormir sur le coté gauche pour libérer la circulation sanguine et éviter la compression du foie.

3. Massage périnéal

Il s’agit d’un massage préventif pour limiter les risques d’épisiotomie (incision du périnée pour faciliter le passage du bébé) ou de déchirure.

Il est réalisé en fin de grossesse pour préparer et faciliter l’accouchement.

Photo de profil de julieb

Julieb

Masseur-kinésithérapeute

Ex his quidam aeternitati se commendari posse per statuas aestimantes eas ardenter adfectant quasi plus praemii de figmentis aereis sensu carentibus adepturi, quam ex conscientia honeste recteque factorum, easque auro curant inbracteari, quod Acilio Glabrioni delatum est primo, cum consiliis armisque regem superasset Antiochum.